L’avis du directeur de thèse, Dr Gérard Hamonic (médecin généraliste, Pleudihen/Rance)  Abonné

Publié le 10/09/2010

« Ce travail de thèse montre bien à quel point les médecins généralistes se soucient de la qualité de ce type d’acte médical. Le manque de recommandations sur le sujet est criant. Le questionnaire type établi par le Société Française de médecine du sport (2) devrait être systématiquement rempli par less demandeurs de certificat. Si les médecins semblent avoir bien renoncé au test de Ruffier-Dickson parce que périmé, nombreux sont ceux qui soit sont réticents soit ignorent la nécessité d’un ECG.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte