Prévention

L’ABC de la vitamine D  Abonné

Publié le 06/10/2017

La synthèse cutanée de la vitamine D3 contribue à 90% des apports quotidiens contre 10% pour l’alimentation. 

 J’EXPLIQUE

La vit. D joue avant tout un rôle prépondérant dans le métabolisme phosphocalcique, en permettant au calcium alimentaire d’être absorbé par l’intestin, puis fixé sur l’os. Sa carence entraîne un rachitisme chez l’enfant et l’adolescent et une ostéomalacie ou une ostéopénie chez l’adulte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte