La spécificité des sports à risque  Abonné

Publié le 20/05/2011

Certains sports sont dits à risque, au-delà d’un certain niveau de pratique. A savoir : les sports de combat avec mise hors de combat, l’alpinisme de pointe, les sports avec arme à feu, les sports mécaniques, les sports aériens et les sports sous-marins. Il s’agit de sports aux risques traumatiques élevés, aux sollicitations cardiovasculaires et respiratoires importantes ou à risques spécifiques comme la plongée sous-marine, le vol libre, l'alpinisme, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte