Organisation des soins

LA SÉCURITÉ DU PATIENT EN MÉDECINE GÉNÉRALE  Abonné

Publié le 07/10/2011
Le médecin gère un univers incertain où il convient d’amener tous les patients à une amélioration clinique, en restant humainement disponible, socialement efficace et personnellement préservé. L’étude du risque médical et de sa prévention en milieu ambulatoire doit sortir de la confidentialité des équipes de recherche.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

En 1984, une enquête est réalisée dans 51 hôpitaux de l’état de New York pour évaluer la qualité des soins et déterminer la fréquence des erreurs médicales. Cette enquête a été commanditée dans un cadre assurantiel parce qu’il existe une augmentation importante du nombre des plaintes de patients. Ce n’était pas la première fois qu’une telle enquête était lancée mais la méthodologie, rigoureuse, permettait de mettre en place des standards d’identification et de mesure des erreurs médicales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte