Incontinence et ménopause

La rééducation périnéale  Abonné

Publié le 15/06/2018

Au-delà de 60 ans, une femme sur trois serait concernée par l’incontinence urinaire. L’âge n’est pas une limite pour la rééducation périnéale, en l’absence de troubles cognitifs majeurs.

J’EXPLIQUE

Pour l’International Continence Society, l’incontinence urinaire (IU) se définit par « toute perte involontaire d’urine dont se plaint le patient ».

• On différencie deux types d’incontinence : l’incontinence urinaire à l’effort (IUE) – plutôt chez les jeunes femmes ; et l’incontinence urinaire par urgenturie – plutôt chez les femmes ménopausées. L’IU mixte associe les deux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte