Repères patient

Incontinence urinaire féminine : la rééducation périnéale en première ligne  Abonné

Publié le 24/10/2014

Qu'il s'agisse d'incontinence urinaire d'effort ou d’urgence mictionnelle, la rééducation périnéale est le traitement de première ligne. L’étape diagnostique reste nécessaire pour dépister les causes immédiatement curables comme une infection urinaire ou une rétention d'urines.

J'EXPLIQUE

• 10 % des femmes souffrent d'incontinence urinaire vraie mais 50 % souffrent d'une incontinence occasionnelle.

• Il existe en théorie deux types d'incontinence urinaire chez la femme : l'une à l'effort du fait d'une déficience du plancher pelvien et une autre sur urgenturie (miction impérieuse) liée le plus souvent à une vessie hyperactive ou un obstacle à la miction avec présence d'un résidu mictionnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte