Hépatologie

HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT  Abonné

Publié le 26/06/2020

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs : associations de malades, soignants et autorités sanitaires. Les médecins généralistes sont en première ligne, tant pour le dépistage que pour la prise en charge, surtout depuis qu’ils peuvent prescrire des agents antiviraux directs pangénotypiques.

Crédit photo : PASIEKA/SPL/PHANIE

INTRODUCTION

En 2014, l’Organisation mondiale de la santé a fixé pour objectif l’élimination des hépatites virales de la surface du globe d’ici 2030. L’élimination est définie par une diminution de 90 % des nouvelles infections, associée à une réduction de la mortalité liée au virus de l’hépatite C (VHC) de 65 % (1). En France, en 2018, le premier ministre Édouard Philippe a fixé cet objectif pour 2025. Pour l'atteindre, plusieurs actions simultanées sont nécessaires : dépistage, traitement, prévention.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte