Pneumologie

EXACERBATION D’ASTHME ET ASTHME GRAVE AIGU  Abonné

Publié le 06/04/2021

Quand la dyspnée devient problématique en cas d’asthme exacerbé, le bilan clinique et l’appréciation de l’effet des premiers traitements délivrés en urgence sont des indicateurs précieux pour la bonne prise en charge du patient adulte.

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

1 - Établir le diagnostic
L’exacerbation d’asthme correspond à une majoration des symptômes respiratoires habituels (toux, sifflement, gêne respiratoire, dyspnée expiratoire, oppression thoracique) en lien avec une inflammation bronchique et prolongée pendant plus de 24 à 48 heures et nécessitant un recours inopiné à des soins médicaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte