Lombalgie aiguë

Eviter chronicité et sinistrose  Abonné

Publié le 06/11/2009

Même si les douleurs et l'impotence fonctionnelle sont liées à des désordres ostéo-disco-articulaires du rachis lombaire, la lombalgie aiguë demande à être comprise dans toutes ses dimensions : somatiques, psychologiques et sociales, pour prévenir sa récidive ou son passage à la chronicité …voire à la sinistrose.

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

« Mme P, 45 ans, souffre depuis deux jours d'une lombalgie aiguë qui la cloue au lit. Elle demande à son médecin de la remettre rapidement sur pied pour qu'elle puisse faire face à nouveau à sa charge de travail au bureau et à la maison...»

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte