Érotique et maternel  Abonné

Publié le 07/05/2009

Allaiter ou ne pas allaiter : le sujet est sensible car il touche à de nombreuses représentations personnelles et collectives. Pratique archaïque renvoyant la femme émancipée à son statut de mère nourricière ou au contraire geste d'amour de la « bonne mère » à son bébé...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte