Envie de mourir : faut-il poser la question ?  Abonné

Publié le 22/10/2010

La crise suicidaire est un état d’insuffisance des moyens de défense du patient. Cet état de vulnérabilité est réversible et temporaire. Il s'accompagne d’idées suicidaires de plus en plus prégnantes et envahissantes jusqu’à l’éventuel passage à l’acte. La tentative de suicide ne représente qu’une des sorties possibles de la crise, mais lui confère toute sa gravité. Alors faut-il poser la question de l'envie de mourir ? « Oui ! Il faut soit tendre des perches en demandant quelles sont les attentes pour les jours à venir, soit poser directement la question - avez-vous pensé à mourir ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte