EN CONCLUSION  Abonné

Publié le 20/02/2015

Devant une fracture permettant la découverte d'une fragilité osseuse, il faut toujours être circonspect. Si l'ostéoporose est de loin l'étiologie la plus fréquente, elle doit rester un diagnostic d'élimination. D'une part, parce que des affections sévères peuvent se révéler d'une manière analogue et d'autre part, parce qu'une affection osseuse, même bénigne (ostéomalacie), peut être une contre-indication aux traitements habituels de l'ostéoporose. Un déficit neurologique associé à une fracture vertébrale non traumatique est toujours suspect de malignité.


Source : Le Généraliste: 2710