E3. Relais anticoagulant avant une chirurgie  Abonné

Publié le 20/05/2016

Journal of Medicine (6), a permis de démontrer qu’un relais par de l’héparine de bas poids moléculaire avant une chirurgie programmée n’apportait aucun bénéfice en termes d’événement ischémique et augmentait en revanche de façon considérable le taux de complication hémorragique.

On estime désormais qu’un arrêt simple des anticoagulants quelques jours avant et une reprise directe au décours est une stratégie plus sûre pour les patients.


Source : Le Généraliste: 2760