E3. En résumé  Abonné

Publié le 24/04/2015

• Le succès du calendrier vaccinal simplifié du nourrisson dépend de son application correcte quant au nombre de doses, leur date d’administration et le délai entre les doses.

•Chez l’enfant et l’adolescent, les points clefs sont l’adjonction d’un rappel coquelucheux à 6 ans et le maintien et l’amélioration de la vaccination des filles contre le papillomavirus entre 11 et 14 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte