E3. Éléments permettant de soupçonner qu’une fracture est due à une maltraitance  Abonné

Publié le 05/12/2014

• Absence d‘histoire de la blessure

• Histoire non plausible de la blessure : le mécanisme décrit n’est pas compatible avec le type de fracture,

la violence du traumatisme nécessaire pour entraîner la fracture, ou la sévérité du traumatisme

• Histoire clinique inconsistante ou changements

des explications données par les gardiens de l’enfant

• Fracture chez un nourrisson avant l’acquisition de la marche

• Fractures évocatrices de maltraitance (par exemple fractures costales)

• Fractures multiples

• Fractures d’ancienneté différente

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte