Repères patient

Douleurs chroniques : pas de freins à la prescription antalgique  Abonné

Publié le 10/04/2009

La tentation de sous-doser les traitements antalgiques face aux douleurs chroniques existe toujours. Lever ces freins à la prescription en conjurant le spectre de la dépendance aux opiacés et proposer une prise en charge au long cours pour apprendre au patient à contenir ses douleurs participent à une prescription antalgique efficiente.

« Mme L., 62 ans, souffre d'une arthrose lombaire qui la handicape dans ses activités quotidiennes. Elle a essayé sans succès de nombreux antalgiques et anti-inflammatoires pour soulager ses douleurs. Son médecin lui recommande un cure thermale avec kinésithérapie en piscine... »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte