DMP : Le secret partagé  Abonné

Publié le 17/06/2011

Selon l'art. 64 du code de déontologie, « lorsque plusieurs médecins collaborent à l'examen ou au traitement d'un malade, ils doivent se tenir mutuellement informés : chacun des praticiens assume ses responsabilités personnelles et veille à l'information du malade... ». Pour autant les médecins concernés ne doivent pas partager entre eux l'ensemble des problèmes de santé et les conditions de vie du patient. Seules les informations utiles aux soins seront échangées entre médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte