Hépatologie

DIAGNOSTIQUER UNE INSUFFISANCE HÉPATIQUE  Abonné

Publié le 10/02/2012
L’insuffisance hépatique se définit essentiellement par l’atteinte des fonctions de synthèse du foie. Son diagnostic est clinique (angiomes stellaires, ongles blancs, erythrose palmaire et encéphalopathie) et biologique, reposant sur l’hyperbilirubinémie mixte, l’hypo-albuminémie et la chute du taux de prothrombine et du facteur 5.

Définition

On désigne par insuffisance hépato-cellulaire l’ensemble des manifestations en rapport avec une diminution des fonctions de l’hépatocyte à savoir les fonctions de synthèse, les fonctions de détoxification et la fabrication de la bile qui favorise la digestion. Au cours de l’insuffisance hépatique, différentes fonctions de synthèse et de biotransformation et d’élimination sont altérées. « La fonction de synthèse de molécules est particulièrement sensible. Il s’agit d’une fonction essentielle du foie », explique le Pr Larrey.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte