Urologie

Diagnostiquer une HBP  Abonné

Publié le 18/05/2018

En France, deux millions d’hommes sont concernés par des troubles urinaires liés à un adénome de prostate. L’association à un syndrome métabolique et à une dysfonction érectile est fréquente.

J’EXPLIQUE

Liée au vieillissement physiologique, l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est histologiquement présente chez la moitié des patients de 45 ans, 80 % de ceux de 60 ans et 100 % de ceux de 90 ans.

• L’HBP constitue un obstacle à l’écoulement des urines et peut entraîner une réaction de la paroi vésicale (hyperactivité vésicale).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte