DIAGNOSTIC  Abonné

Publié le 27/06/2014

Le diagnostic d’une tendinopathie est clinique. Les examens paracliniques sont utiles pour le diagnostic différentiel ou étiologique, pour rechercher des lésions associées ou avant un traitement de deuxième intention ou invasif.

Diagnostic clinique

Le diagnostic clinique d’une tendinopathie est facile à condition de connaître l’anatomie descriptive et fonctionnelle. L’interrogatoire est un temps essentiel et permet souvent d’établir le diagnostic avant l’examen physique qui précisera le tendon en cause et son état fonctionnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte