Repères patient

Diabète de type 2 : une éducation thérapeutique intégrant la part d'irrationnel  Abonné

Publié le 23/01/2009

L'acceptation d'une maladie chronique comme le diabète par le patient ne va pas de soi. Pourtant, au-delà des traitements et des contrôles sanguins, le transfert de savoir et une responsabilisation vis-à-vis des mesures hygiéno-diététiques vont permettre au médecin traitant de favoriser la participation active du patient dans sa lutte contre la maladie.

« Mr. G, 65 ans, souffre d’un diabète de type 2 depuis de nombreuses années. Il présente une surcharge pondérale qu’il a renoncé à réduire tant il lui est difficile de faire un régime. Son dernier dosage de l’hémoglobine glyquée est à 8,4 et il redoute de devoir passer d’un traitement par anti-diabétiques oraux à l’insuline… ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte