Des grippes pas si banales  Abonné

Publié le 14/10/2011

La saison dernière, l’épidémie de grippe a débuté à la mi-décembre 2010 et s’est achevée à la mi-février 2011. On a dénombré une proportion identique de grippe due aux virus A et aux virus B. Toutefois, sur les 789 cas graves (admis en service de réanimation adulte et pédiatrique), la majorité étaient dus à un virus A (85%) et, comme en 2009-2010, ces cas graves ont aussi concerné des sujets jeunes, sans facteurs de risques, des obèses (20%) et des femmes enceintes (4%).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte