Repères patient

Comprendre le « tennis leg »  Abonné

Publié le 26/09/2014

Liée au défaut d’hydratation et à un entraînement inapproprié chez le sportif, le tennis leg se résout par des mesures simples le plus souvent. Aucun examen complémentaire ne s’impose de prime abord.

J’EXPLIQUE

Le « tennis leg » correspond à un spasme d'une partie du muscle souvent secondaire à un exercice violent, brutal chez un sujet mal préparé. Elle peut provenir d'une contraction réflexe qui vise à protéger le muscle à la suite d'un étirement important. Ou provenir d’une fatigue musculaire avec des désordres électrolytiques au niveau des cellules musculaires (calcium, potassium, magnésium, etc.). Chez le sportif, la contracture est généralement due à une surutilisation du muscle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte