Repères patient

Comment traiter l'hypertrophie bénigne de la prostate  Abonné

Par
Publié le 29/01/2016

L’éventail thérapeutique de l’HBP est large, de la simple surveillance à la chirurgie. Les patients doivent pouvoir choisir en fonction de la balance bénéfice/risque de chaque proposition.

rp

rp

 

J’EXPLIQUE

 

> Anatomiquement, l’HBP est fréquente (50 % à 60 ans et 90 % à 85 ans), mais les hommes gênés sont beaucoup moins nombreux (1/3 après 70 ans). Les symptômes apparaissent progressivement et vont souvent en s'aggravant : nycturie, jet faible/hésitant/haché, dysurie, sensation de vidange incomplète, pollakiurie, urgenturie, troubles sexuels…

> Le but du traitement est d’améliorer les symptômes gênants et d’éviter la survenue (ou la récidive) des complications.

 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte