CHAPITRE 5 : TRAITEMENT IMMÉDIAT  Abonné

Publié le 13/11/2015

1- Antalgiques et, en l'absence de contre-indications, anti-inflammatoires.

2- Éviter les antalgiques opiacés (constipation).

3- Traitement laxatif puissant (chez les grands constipés, coutumiers de ce type de traitement, il ne faut pas hésiter à augmenter les doses voire à recourir à des laxatifs stimulants). L'objectif n'est pas d'obtenir une diarrhée ou des selles fréquentes, mais un transit « facile ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte