Pédiatrie

Bégaiement de l'enfant : agir très tôt  Abonné

Publié le 27/01/2012
La mère de Cédric consulte car elle s'inquiète du bégaiement de son fils de 3 ans, ayant débuté il y a un mois. Il a parlé précocement à 20 mois et s'est mis à bégayer alors qu'il parlait très bien. Mis à part ce problème, Cédric va bien, il est né à terme, son développement staturo-pondéral est normal. Il est gai et très éveillé. Son grand-père est bègue léger.

Le bégaiement désigne un syndrome clinique associant des dysfluences anormales et persistantes de la parole et des troubles affectifs, comportementaux et cognitifs spécifiques (1). Un enfant qui bégaie se bagarre avec les mots, il lutte avec sa parole face aux autres. Il est tendu quand il veut s'adresser à quelqu'un, fait des efforts pour essayer de parler, mais les mots restent coincés dans sa gorge. Certains enfants, lorsqu’ils se mettent à parler, répètent les mots sans lutter : ceci est normal et ne constitue pas un bégaiement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte