Arthrose et adipokines (7)  Abonné

Publié le 19/11/2010

La surcharge pondérale est associée, non seulement à la survenue de la gonarthrose et de la coxarthrose, mais également à celle de l'arthrose digitale. De plus, il a été constaté que l'amélioration clinique observée après perte de poids au cours de la gonarthrose résulte plus de la perte de la masse grasse que de la perte globale de poids (incluant la masse maigre). L'arthrose, toutes localisations confondues, n'est donc pas seulement une maladie mécanique, mais apparaît aussi désormais comme une maladie systémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte