Annonce du diagnostic : les écueils à éviter  Abonné

Publié le 15/05/2009

Le décalage est parfois grand entre ce que cherche à communiquer le médecin à partir de son univers médical et ce que comprend le patient du diagnostic à partir de ses propres représentations de la maladie. Aussi est-il nécessaire, pour bien communiquer, de partir de ces représentations en lui demandant, par exemple, ce que représente pour lui cette maladie, et de les intégrer ensuite aux explications qui vont accompagner la confirmation du diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte