ACNÉ : ADAPTER LA PRISE EN CHARGE  Abonné

Publié le 11/12/2015
Maladie affichante, chronique et altérant la qualité de vie, l’acné touche 80 % environ des adolescents et un nombre non négligeable d’adultes. La Société Française de Dermatologie vient de publier avec la HAS de nouvelles recommandations de prise en charge.
acne

acne
Crédit photo : DR P. MARAZZI/SPL/PHANIE

 

APPRÉHENDER LE VÉCU, EXPLIQUER LES TRAITEMENTS 


Si les adultes sont habituellement très motivés et patients, les adolescents acnéiques exigent en général un résultat rapide.

La difficulté est souvent d’apprécier le vécu et le retentissement de l’acné chez ces jeunes : interfère-t-elle dans leur relation avec les autres ? Ressentent-ils un sentiment de honte, une souffrance ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte