Etude - Tiers payant : quand le paiement tarde à venir...

EtudeTiers payant : quand le paiement tarde à venir...

13.10.2014

Quatre ans durant, le Dr Bertrand Legrand a suivi le paiement de ses factures en tiers payant. Et constaté qu’elles lui étaient payées en moyenne 11 jours après leur date d’émission, un délai... deux fois plus important que celui avancé par l’IGAS dans un rapport sur le tiers payant publié en 2013 ! Dans le détail, le généraliste installé à Tourcoing a observé que les feuilles de soins électroniques mettaient 6 jours à être traitées, là où l’IGAS annonce des délais variant au fil des pages, compris entre 2 et 5 jours. Quant aux feuilles papiers, l’étude supervisée par Bertrand Legrand conclut qu’elles sont remboursées deux mois après leur envoi à l’Assurance maladie. Autrement dit, leur traitement est quatre fois plus long que celui mentionné par l’IGAS !

En tout état de cause, qu’elle soit sous forme électronique ou papier, aucune feuille de soin émise par le cabinet du docteur Legrand n’est remboursée dans le délai prévu par la Convention, cinq jours pour les premières et vingt jours pour les secondes. Pour ce généraliste dont près de 80 % de la patientèle bénéficie dès maintenant du tiers payant, ces résultats sont inquiétants à l’heure où le système doit être généralisé. Si la Sécurité sociale peine déjà à assurer le paiement des avances de frais concernant 15 % des actes de médecine générale aujourd’hui (selon l’IGAS), il craint que ces difficultés ne connaissent une croissance exponentielle à l’heure de la généralisation.

Il n’en aura pas fallu davantage à l’UNOF pour monter au créneau et demander « l’abandon du projet de tiers-payant généralisé obligatoire ». Pour le syndicat, « cette étude confirme les effets pervers » de la systématisation du tiers-payant, telle que « l’augmentation des tâches administratives ». À cet égard, il rappelle « que 60 % des médecins généralistes n’ont pas de secrétariat physique et qu’il faudra générer un tiers-payant généralisé avec plus de 400 mutuelles ». Par ailleurs, l’UNOF souligne « le non-respect dans 50 % des cas des délais de paiement des actes des médecins généralistes », mis en évidence par le docteur Legrand et pose la question du « devenir économique des cabinets de médecins généralistes ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 16 Commentaires
 
SOPHIE P Médecin ou Interne 21.10.2014 à 06h52

ON NOUS FAIT CRÉDIT A NOUS? JE NE FAIS PAS CRÉDIT NON PLUS. MOI AUSSI J'AI DES GOSSES A NOURRIR

Répondre
 
JEAN JACQUES R Médecin ou Interne 16.10.2014 à 18h12

Les pharmaciens qui le pratiquent avaient obtenu une "avance de paiement" correspondant au délai de remboursement en divisant par 365 le total des factures multiplié par le nombre de jours de délai. Lire la suite

Répondre
 
EMMANUELLE B Médecin ou Interne 15.10.2014 à 22h18

Je viens de faire une formation avec 8 médecins généralistes de l'île de la Réunion et ils sont unanimes : c'est terrible de vérifier et de récupérer tous les paiements sécu, mais encore plus Lire la suite

Répondre
 
dominique b Médecin ou Interne 15.10.2014 à 21h27

Et la prochaine étape sera le conventionnement sélectif,pour ceux qui seront très obéissants... Merci maitresse

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 15.10.2014 à 20h53

tu leur trouves du boulot, toi tout SEUL, t'es très fort, bravo ....

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir