« L’Homme du peuple » d’Andrzej Wajda

Walesa ressuscité  Abonné

Publié le 28/11/2014

Crédit photo : Akson studios

Après « L’Homme de marbre », pamphlet anticommuniste sur un maçon stakhanoviste des années cinquante tourné en pleine dictature soviétique ; après sa suite, « L’Homme de fer » (Palme d’or à Cannes en 1981), où il reconstituait les grèves des chantiers navals de Gdansk, Andrzej Wajda, le plus grand cinéaste polonais boucle sa trilogie sur l’histoire torturée de son pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte