On en parle

Voyage au centre de la tête

Publié le 23/01/2009

Comme dans « Le Voyage fantastique », film de science-fiction réalisé par Richard Fleischer en 1966 devenu un classique, des scientifiques australiens viennent de mettre au point un nanorobot de 250 nanomètres, (l’équivalent de l’épaisseur de deux à trois cheveux), potentiellement capable d’opérer le cerveau, selon une étude parue dans la revue Journal of Micromechanics and Microengeneering. La plus grande difficulté ? Développer, pour un robot aussi fin, un moteur assez puissant pour parvenir à remonter le courant dans les vaisseaux sanguins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte