Exercice

Voyage au centre de la planète généralistes Abonné

Publié le 12/03/2010
Voyage au centre de la planète généralistes


©BSIP/MIKE AGLIOLO

C’est un portrait inédit des médecins généralistes que dressent pour la première fois une vingtaine de sociologues. L’ouvrage, disponible en librairie depuis la semaine dernière, insiste sur les mille visages de la profession et montre que le praticien est pour beaucoup dans le choix de sa patientèle. Ce pavé de 425 pages est une mine qui éclaire d’un jour inédit les différentes facettes du métier : soins aux personnes âgées, abord de la sexualité, prise en charge des problèmes psychiques, singularité de la médecine de campagne...

Les médecins généralistes n’ont pas attendu que la médecine générale devienne une spécialité pour se « spécialiser »... Tel est le fil rouge du premier ouvrage de sociologie jamais consacré à la profession. Sous la direction de Géraldine Bloy et de François-Xavier Schweyer une vingtaine de sociologues ont tenté de décortiquer ce qui fait la médecine générale et les médecins généralistes aujourd’hui. « Singuliers généralistes » -c’est le titre de l’ouvrage- renvoie l’image d’une profession, sinon- hétérogène, du moins infiniment variée quant aux façons de l’exercer : peut-être parce qu’elle…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte