Vives inquiétudes autour de la déréglementation des professions libérales

Publié le 04/08/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

L'Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL) a exprimé lundi son inquiétude concernant l'emploi dans les 1,1 million d'entreprises libérales, après la divulgation d'un rapport confidentiel de Bercy préconisant de réformer un certain nombre de professions dites «réglementées».

L’UNAPL, qui fédère 64 syndicats de professions libérales, dénonce également les propositions du ministre de l’Économie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et «exige la publication immédiate de tous les rapports mis au secret par Bercy afin que puisse avoir lieu un débat contradictoire avec l’ensemble des professions libérales». Son président, Michel Chassang, est prêt à en découdre et prévient que l’UNAPL est «particulièrement déterminée» à prendre des initiatives dès la rentrée afin de préserver les professions réglementées.

De son côté, MG France prend position contre une déréglementation de la distribution de certains médicaments. «La délivrance des médicaments est et doit rester, sous la responsabilité d’un pharmacien», peut-on lire dans le communiqué du syndicat alertant sur les risques d’accidents iatrogéniques qui augmentent dans les pays où une telle mesure a été prise.


Source : legeneraliste.fr