Vitamine D et stéatohépatite  Abonné

Publié le 12/05/2010

D’après une étude sur 247 patients dans le New England Journal of Medicine, la vitamine E à la dose de 30 mg par jour durant 96 semaines est statistiquement supérieure au placebo chez les adultes non diabétiques. La pioglitazone réduit les marqueurs d’atteinte hépatique et la stéatose mais le vitamine E comme l’antidiabétique ne modifient pas l’évolution de la fibrose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte