Courrier des lecteurs

Vitamine D et lait maternel

Publié le 17/02/2017

L’interprétation du dosage et la prescription de cette étonnante vitamine-hormone qu’est la vitamine D restent encore pour moi difficiles. Comment accepter aussi, sans sourire, ce qu’écrit le Pr Jean-Philippe Bonjour sur le fait que le lait maternel n’en contiendrait pas assez. Selon lui, il faudrait boire 1 à 13 litres de lait par jour pour satisfaire les besoins en vitamine D. Alors des milliers de bébés africains (et d’ailleurs) devraient en pâtir et ça se saurait ! Pour mémoire, ma femme a nourri ses cinq enfants et aucun n’est débile, malformé ou taré…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)