Maladie de Crohn

Viser la rémission complète  Abonné

Publié le 09/03/2012
On doit obtenir une cicatrisation totale de l’intestin des patients atteints de maladie de Crohn. D’où l’intérêt de traiter au-delà de la sédation des symptômes et de prendre en charge précocement les formes sévères.

L’efficacité des biothérapies sur les symptômes de la maladie de Crohn et sur l’apparition de complications est désormais clairement établie. Néanmoins, comme l’explique le Professeur Laurent Peyrin-Biroulet (CHU de Nancy), « nous ne devons plus nous contenter de supprimer les symptômes, mais nous devons également traiter au-delà des manifestations, en ne laissant pas de lésions évolutives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte