Virulents tracts CSMF contre la loi Bachelot

Publié le 03/04/2009

L’Assemblée Générale de la CSMF ayant à l’unanimité, jugé la loi HPST « mauvaise », la CSMF a réalisé cinq tracts pour alerter les médecins : 4 sur la loi HPST et 1 sur les CAPI qui seront diffusés à l’ensemble des médecins libéraux. Dans un communiqué diffusé mercredi, la Conf’ estime que la loi "HPST" «met les médecins libéraux sous la coupe des ARS (...) met en pièces le système conventionnel national en livrant les médecins libéraux individuellement aux Caisses d’Assurance Maladie et porte atteinte aux syndicats médicaux en affaiblissant leur rôle et leur pouvoir, et en balkanisant la profession.»

Le 1er tract diffusé le 2 avril sur la loi HPST est particulièrement virulent contre la réforme Bachelot, stigmatisant "une loi anti-médecins" et avertissant les médecins qu’ils seront désormais à la merci d’un refus ou d’une exigence de l’Agence régionale de santé (ARS) concernant leurs dates de congés ou souhaits d’installation ou s’agissant de la participation à un tour de garde. Les autres tracts seront diffusés « à intervalle régulier dans les jours à venir ».


Source : legeneraliste.fr