Violences conjugales, des signes d’appel indirects  Abonné

Publié le 07/12/2018
Violences

Violences
Crédit photo : GARO/PHANIE

En France, près d’une femme sur dix en couple serait victime de violences conjugales. « Nous en avons donc forcément dans notre patientèle », souligne le Dr Mathilde Vicard-Olagne (Clermont-Ferrand) qui intervenait sur ce thème lors du congrès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte