Vincent Lambert : le rapport définitif confirme l’incurabilité

Publié le 28/05/2014

Crédit photo : HPA-VOISIN/PHANIE

Irréversibilité et incurabilité des lésions cérébrales. Le rapport définitif des médecins missionnés par le Conseil d’Etat confirme les conclusions du pré-rapport sur l’état de santé de Vincent Lambert. L’expertise constate la « dégradation » de l’état de conscience et de l’état général. Une évaluation qui rejoint celui des médecins du « Coma science group » de Liège de juin 2011 qui avait conclu à un état de « conscience minimal consolidé » sans espoir d’amélioration.

Les experts sont en revanche plus réservés sur l’arrêt des soins. Ils déclarent que « l’expression d'une intention ou d'un souhait à l'égard de l'arrêt ou de la prolongation du traitement ne parait pas possible » aux vues des réactions comportementales de Vincent Lambert. « L'existence de réactions aux soins (..) ne fait pas de doute mais c'est leur interprétation qui prête à discussion », les médecins ajoutent « dans une telle situation et en l'absence de directives anticipées et de personne de confiance, le degré de l'atteinte de la conscience » de Vincent Lambert « ne saurait constituer le seul élément déterminant dans la réflexion du Conseil d'Etat concernant son maintien ou non en vie ».


Source : legeneraliste.fr