VIH : à la recherche du dépistage idéal  Abonné

Publié le 08/10/2010

Aujourd’hui en France, environ 40 000 à 50 000 personnes sont infectées par le VIH mais ne le savent pas. Entre un quart et un tiers des individus découvrent leur maladie à un stade tardif, avec des conséquences négatives sur la santé des personnes concernées et un risque de transmission du virus accru. Une réflexion a donc été engagée sur l’intérêt d’élargir l’offre de dépistage. Dans ce cadre, un travail a été mené à la demande de la HAS afin d’évaluer en termes d’efficacité et de coût, différentes stratégies de dépistage du VIH en France (Yazdanpanah et al.; Plos One; 01 Oct.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte