Risque cardiovasculaire

Vieillirons-nous ensemble ?  Abonné

Publié le 23/04/2010
Les hommes vivent plus vieux aujourd’hui. Peut-on dire que c’est avant tout parce qu’ils souffrent de moins d’histoire de cœur ? Selon France Meslé (Institut National d’études démographiques, INED) (1) la baisse de la mortalité due aux maladies cardio-vasculaires, durant ces dernières décennies a été considérable.

Entre1950 et 2003, la baisse de la mortalité par maladie cardiovasculaire (CV) a été divisée par 3 chez les hommes et par près de 4 chez les femmes. L’écart d’espérance de vie observé au bénéfice des femmes s’est stabilisé depuis 20 ans, et tend à se réduire, essentiellement du fait des progrès réalisés par les hommes en matière de prévention CV, même s’ils peuvent encore mieux faire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte