HTA

Versatilité périlleuse  Abonné

Publié le 09/04/2010
Garantir une stabilité tensionnelle au cours du temps pourrait devenir un nouvel objectif selon une nouvelle analyse de l’étude ASCOT-BPLA (anglo-scandinavian cardiac outcome trial blood pressure lowering arm)

Crédit photo : ©DAVID MACK/SPL/PHANIE

L’étude ASCOT-BPLA a montré que l’association d’un inhibiteur calcique (l’amlodipine) et un IEC ( le périndopril) est plus efficace qu’une combinaison utilisant un bêta-bloquant et un diurétique dans le contrôle tensionnel régulier avec un effet préventif sur les accidents vasculaires cérébraux. Il y avait dejà eu des travaux suggérant un effet protecteur des antagonistes calciques et une tendance moins favorable des bêta-bloquants sur les accidents cérébrovasculaires. Mais c’est la première fois qu’on parvient à démontrer cette relation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte