Vers une évolution des recommandations chez l’adulte ?  Abonné

Publié le 24/02/2012

Réservé jusqu’à présent à l’enfant de moins de 5 ans, le Prévenar 13 vient d’obtenir une AMM chez l’adulte de plus de 50 ans. Cette extension d’indication repose sur les données de plusieurs études ayant montré, que dans cette tranche d’âge, le vaccin conjugué permet d’induire une réponse immunitaire supérieure à celle obtenue avec le vaccin polysaccharidique. Cependant, dans cette population, « son efficacité clinique reste à démontrer » tempère le Pr Launay.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte