Protection solaire

Vers la fin des controverses ?  Abonné

Publié le 27/01/2012
Prend-on des risques en utilisant des crèmes solaires ou en avalant des pilules antioxydantes ? Les controverses sur la protection solaire agitent régulièrement le monde de la dermatologie. Toutefois, des études récentes semblent apporter des réponses définitives.

Il est désormais établi que les produits de protection solaire (PPS) ayant un facteur de protection solaire (FPS) supérieur à 15 ont leur place en photo-protection. Toutefois, si ces crèmes, lotions et sprays solaires protègent effectivement des coups de soleil, on ignorait jusqu’alors si elles protégeaient également des cancers cutanés. Une étude australienne dont les résultats ont été connus en 2011 a enfin levé le doute sur cette question.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte