Cancer broncho-pulmonaire

Vers des traitements guidés par les biomarqueurs  Abonné

Publié le 12/02/2010
Les premières études montrant la valeur pronostique de certains marqueurs pourrait déboucher vers des chimiothérapies plus ciblées.

L’IFCT (Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique) a présenté les résultats d'études menées dans plusieurs centres français sur la valeur pronostique des mutations d’EGFR (Epidermal growth factor receptor) et de K-RAS, susceptibles de prédire l’efficacité des inhibiteurs de la tyrosine kinase dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC), une recherche jusqu'ici non réalisée en pratique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte