Vers des probiotiques de nouvelle génération  Abonné

Publié le 13/10/2017

Si la greffe de selles a complètement modifié le traitement des infections à Clostridium difficile récidivantes, son utilisation en routine dans d’autres pathologies risque d’être moins évidente. Dans les affections chroniques, « il n’y a aucune chance de retrouver une efficacité similaire », prévient le Pr Sokol, car les mécanismes en cause sont plus complexes. Par ailleurs, côté sécurité, « c’est une vraie boîte noire et on ne sait pas très bien ce qu’on fait, puisqu’on ne connaît même pas encore tous les composants du microbiote ». Or, contrairement à l’infection à C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte