Rhinologie

Vasoconstricteurs : oui à l’utilisation raisonnée  Abonné

Publié le 28/10/2011
L'utilisation des vasoconstricteurs en rhinologie relève à première vue plus de la bobologie. Mais l'obstruction nasale est particulièrement mal vécue et, en l’absence d'alternative valable aux vasoconstricteurs, la SFORL s’est penchée sur cette « encombrante » question.

Crédit photo : ©BSIP

Les vasoconstricteurs (VC) constituent un traitement symptomatique très efficace de l'obstruction nasale, mais leur abus est potentiellement source de complications, de dépendance, et une utilisation plus rationnelle éviterait le mésusage. En l'absence de littérature et d'essais cliniques sur le sujet, les recommandations reposent sur un consensus d'experts.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte