Valls veut descendre en dessous des 2000 morts par an sur la route

Publié le 21/01/2014

Crédit photo : HOUIN / BSIP

Le nombre de morts sur les routes a reculé de 11% en 2013, un nouveau record, et atteint son plus bas niveau historique, a annoncé lundi Manuel Valls. "Le bilan de l'année 2013 est encourageant, c'est un niveau bas historique, le plus bas depuis 1948, année des premières statistiques", a déclaré le ministre de l'Intérieur, lors d'une conférence de presse place Beauvau. En baisse de 11% par rapport à 2012, soit 403 vies épargnées, le nombre de personnes tuées s'est élevé à 3.250 en 2013. C'est une "amplification" du recul, déjà sans précédent, enregistré en 2012 (-8%). Pour autant, ce bilan "ne peut être satisfaisant", a estimé Manuel Valls. "La route connaît encore (...) beaucoup trop de drames, qui brisent des vies" et il "ne faut pas relâcher les efforts". Neuf personnes meurent tous les jours sur la route, a-t-il insisté.

Appelant à "encore progresser", le ministre a réaffirmé son objectif: passer sous la barre des 2.000 morts "d'ici 2020". Manuel Valls n'a toutefois annoncé aucune nouvelle mesure. Il ne s'est pas prononcé sur une éventuelle diminution de la vitesse autorisée sur les routes secondaires (actuellement de 90 km/h), une solution préconisée dans un récent rapport du comité des experts du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). Le ministre a renvoyé d'éventuelles décisions à un Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) sous l'autorité du Premier ministre, mi-2014. Ce comité se penchera aussi sur d'autres pistes, comme les "éthylotests anti-démarrage" ou l'installation de boîtes noires dans les voitures.


Source : legeneraliste.fr