Déclaration de politique générale

Valls : "la généralisation du tiers payant, une avancée décisive !"

Publié le 16/09/2014

C’est gagné pour Manuel Valls. Enfin, de justesse... Le premier ministre a obtenu mardi après midi la confiance des députés, mais à une courte majorité : 269 pour, 244 contre. Auparavant, il leur avait servi un discours de politique générale pendant 45 minutes, se réclamant des "valeurs chères à la gauche", en détaillant notamment une baisse d'impôt en 2015 et un geste pour les personnes âgées modestes.

Dans sa deuxième déclaration de politique générale en seulement cinq mois, le premier ministre a abordé la santé un court instant sur un ton plutôt lyrique, mais sans rentrer dans les détails : "Renouer avec l’égalité républicaine, c'est faire en sorte que plus aucun de nos concitoyens – parce que c’est trop cher, ou parce c’est trop loin – n'ait de mal à se soigner. Nous devons garantir l’accès à des soins de qualité, et permettre à chacun de vieillir dignement. Nous le devons à nos personnes âgées, nous le devons à ceux qui souffrent de handicaps," a-t-il dit alors que son gouvernement soutient actuellement le projet de loi sur la dépendance devant le Parlement et devrait bientôt prendre l’ordonnance sur l’accessibilité des lieux accueillant du public.

Comme François Hollande le 14 juillet, le premier ministre a cité le tiers payant pour tous en ville au nombre des avancée sociales importantes promues par son gouvernement : "pour les familles modestes, la généralisation du tiers payant prévue dans le projet de loi Santé, voilà une avancée décisive !", a-t-il dit à propos d’une des dispositions phares de la réforme de Marisol Touraine qui pourrait être adoptée mi-octobre par le conseil des ministres et devrait être discutée début 2015 au Parlement.


Source : legeneraliste.fr